Accueil > Ecole et trauma

L'école face au traumatisme et à la violence

Acheter ce livre

H. Romano & Th. Baubet
Grenoble : La pensée sauvage éditeur, 2011

Préface de Marie-Rose Moro

L’école n’est pas séparée de son environnement : ni forteresse, ni sanctuaire, elle est traversée par les mouvements qui agitent la société, les drames qui la secouent, les douleurs qui la parcourent. La communauté éducative et les enfants peuvent être frappés par des violences graves ou des événements traumatiques, dont les conséquences seront  nombreuses et complexes.
En effet, les conséquences ne sont pas les mêmes sur les enfants et sur les adultes, selon que l’on est victime, témoin direct, ou plus à distance. Ces conséquences ne touchent pas seulement les individus présents à l’école : elles s’étendent aussi aux familles, et au fonctionnement même de l’institution scolaire qui peut dysfonctionner ou se trouver paralysée, empêchée de penser et d’agir pour sa propre protection. On voit à quel point les conséquences des événements traumatiques qui affectent l’école sont potentiellement graves.
Elles sont aussi particulièrement insidieuses, pouvant affecter de manière subtile le fonctionnement individuel des enfants et des adultes et le fonctionnement institutionnel. Face à de tels événements, il est indispensable d’intervenir, mais alors le bon sens (même s’il est toujours utile !) ne suffit pas. Des attitudes inappropriées, même si elles sont guidées par le désir de bien faire, peuvent avoir des conséquences désastreuses.
Depuis plusieurs années, un travail de réflexion est en cours, tant au niveau de l’éducation nationale qu’au niveau des cellules d’urgence médico-psychologique (CUMP), ces structures hospitalières qui interviennent en urgence dans le cadre des SAMU. Pour la première fois, à travers cet ouvrage, nous avons souhaité mettre ces réflexions en commun.

Dans une première partie de l’ouvrage, on trouvera un état des lieux des connaissances sur les conséquences des traumatismes et des deuils sur les enfants, sur ceux qui en ont la charge et sur l’institution.
La seconde partie est consacrée à la mise en place des dispositifs d’évaluation, de soutien et de soins dans les situations de violences graves et de traumatismes, en utilisant les ressources propres à l’éducation nationale et les ressources externes.
Une troisième partie détaille des exemples concrets d’interventions, illustrant la nécessité de telles interventions, et leurs modalités pratiques.

Pour commander

> retour page d'accueil