Accueil > DU Neuropsy

DU Psychopathologie des processus cognitifs chez l’enfant et l’adolescent  

 Université Paris VI, 2004.
Troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité.

Résumé
Associée ou non à un déficit de l’attention, l’instabilité psychomotrice est responsable de troubles de l’intégration scolaire et/ou familiale, ou d’une situation d’échec scolaire du fait des troubles des apprentissages.
Elle est la résultante de facteurs psychoaffectifs et neurobiologiques. Les facteurs psychoaffectifs et les fonctions cognitives s’influencent réciproquement (par ex. anxiété et déficit de l’attention), ainsi que les fonctions motrices (ex. trouble du contrôle de la motricité fine chez l’enfant dépressif), le langage (trouble du développement du langage et troubles de la personnalité), la sociabilité (ex. troubles du développement de l’autonomie socioadaptative chez l’enfant dysharmonique). Il apparaît ainsi que les troubles du comportement ne peuvent être réduits à une approche univoque, pédo-psychiatrique ou neurologique, mais doivent être intégrés dans une vision plus globale faisant appel à des concepts neuro-développementaux neuropédiatriques d’une part et psychopathologiques d’autre part.

> retour page d'accueil